MARIE, DE SON ENFANCE JUIVE A LA FONDATION DU CHRISTIANISME

MARIE, DE SON ENFANCE JUIVE A LA FONDATION DU CHRISTIANISME

Auteur : JAMES TABOR

Paru le 11/03/2020

Editeur : FLAMMARION

Collection : BIOGRAPHIES

Format : 24.00 cm x 15.20 cm x 4.00 cm

EAN13 : 9782081379367

Prix : 22,90 €
Disponible sous 3 à 8 j.

Retrait ultérieur en librairie

Dispo :
Disponible sous 3 à 8 j.
Retrait :

Retrait ultérieur en librairie


Quatrième de couverture

Arie est la femme la plus célèbre de l'Histoire, mais elle est aussi la plus mal connue... Car, croyants ou non croyants, que savons-nous d'elle? Nous avons en tête cette image transmise par les peintres de la Renaissance, celle d'une jeune femme à la pureté virginale et aux allures de moniale, l' élue de Dieu qui enfanta le Christ. Archéologue, historien des religions, James D. Tabor a mené une enquête continue pendant plus de vingt ans. Il a participé à des dizaines de fouilles dans la vieille ville de Jérusalem, sur les bords de la mer Morte ou sur le mont Sion. Il a recherché sa trace dans les textes anciens, les Évangiles ou les écrits apocryphes, mais aussi dans les sources hébraïques. Il a confronté les hypothèses, établi sa chronologie.Ce livre est le fruit de sa quête. L'historien fait revivre Marie, une femme juive de son temps, qui a éprouvé les drames de l'occupation romaine, dans un pays déchiré par les querelles de pouvoir, en proie à une révolution messianique. D'une plume alerte et rigoureuse, il dresse le portrait d'une femme forte et puissante, inspiratrice d'un mouvement religieux qui allait bouleverser le monde.

L'avis de la librairie

James D. tabor enseigne la judaïsme ancien et les débuts du christianisme à l'université de Caroline du Nord, à Charlotte. Il est l'auteur de "La véritable histoire de Jésus. Une enquête historique et scientifique sur l'homme et sa lignée". (Robert Laffont, 2014).

Son dernier ouvrage n'est pas un nouveau livre de spiritualité mariale. Ici, loin de s'attacher à la Vierge Marie - telle que définie théologiquement, telle que vénérée au fil de l'histoire, telle que représentée dans l'art religieux - l'auteur cherche plutôt à reconstituer le portrait d'une femme juive remarque, mère de plusieurs enfants dont Jésus. Tel est son objet d'étude. 

Il mène ce travail depuis 20 ans à partir des textes du Nouveau Testament, des manuscrits anciens disponibles mais aussi et surtout à partir des traces archéologiques qu'il a pu exploiter lors de ses nombreux séjours en Terre Sainte, ainsi sur le mont Sion, à Jérusalem. 

Depuis Hérode le Grand (37 à 4 avant J-C) jusqu'à la destruction du temple de Jérusalem et la chute de la forteresse de Massada (70 et 73 avant J-C), la légitimité du pouvoir installé par les romains est contestée, parfois violemment. Dans ce contexte historique tumultueux, au nom de son ascendance royale (David) et sacerdotale (Aaron), Marie joue un rôle majeur auprès de Jésus dans un premier temps, et aux côtés de Jacques, dans l'église primitive de Jérusalem, dans un second temps.

Pour l'auteur, la "Mère de Dieu" l'a emporé progressivement sur la femme et la mère tout court. La philosophie plationicienne et l'influence des religions gréco-romaines expliquent en partie ce hiatus, cette rupture avec les racines juives, où Paul et Pierre allaient l'emporter sur Marie et Jacques.

Une enquête historique passionnantes qui dresse les contours possibles d'une Marie inconnue. - Lionel Paul